Réflexologie plantaire

Cette pratique vise à


- Harmoniser les fonctions vitales
- Libérer les tensions nerveuses et le stress
- Accéder à une détente profonde
- Soulager les tensions dorsales et douleurs diverses
- Améliorer et activer la circulation sanguine et lymphatique
- Favoriser l’élimination des toxines
- Évacuer les émotions négatives
- ...

La réflexologie est née au cœur des anciennes civilisations de Chine, d’Inde et d’Égypte.
C’est une thérapie manuelle à usage préventif, comme la médecine chinoise.

La réflexologie est une méthode de prévention et de bien-être. C’est une médecine douce, une forme de massage des pieds extrêmement efficace et relaxante ayant pour objectif de stimuler les capacités d’autorégulation du corps. Notre corps œuvre quotidiennement pour retrouver son équilibre pour lutter contre le déséquilibre qui laisse place aux maladies. Cette pratique permet donc au corps de retrouver l’homéostasie*.

Il s’agit d’une technique de pression particulière, appelée digito-pression, basée sur la régulation du système nerveux qui se pratique sur les zones du corps riches en récepteurs épidermiques, par exemple les pieds possèdent 7200 terminaisons nerveuses. Cette pratique agit sur des zones réflexes précises et qui part du principe que chaque zone réflexe des pieds correspond à une des parties du corps, un organe ou une glande.

Cette pratique douce aux touchés spécifiques est constituée de mouvements de reptation, de pression-rotation et de lissage.

  • Demo
  • Slide 02
  • Slide 03


Évacuer
les tensions

L’objectif de la réflexologie est de déclencher le retour à un état d’équilibre intérieur. La démarche essentielle pour y parvenir consiste à réduire l’état de tension et de favoriser la relaxation.

Il est important que celui qui souffre adopte une attitude de lâcher prise vis-à-vis de sa maladie en prenant une part active dans son traitement.

La qualité des rapports établis entre le praticien et la personne est un aspect important du processus de guérison.

On proscrira la réflexologie en cas de traumatismes ou de lésions infectieuses des pieds. Les femmes enceintes de trois mois et moins ne pourront pas prétendre à cette pratique.